20/09/2017

Rencontre avec Arthur Cousin

© Journal des Flandres

À l'occasion des 20 ans du C-Leg, nous vous invitons à découvrir le parcours d'Arthur qui a traversé la France à vélo avec sa prothèse de genou.

Arthur Cousin, jeune trentenaire originaire de Zegerscappel près de Dunkerque, est un sportif dans l'âme. Amputé de la jambe gauche suite à un accident de la route, il n'en a pas moins perdu sa passion pour le VTT qu'il enfourche deux fois par semaine, appareillé de sa prothèse de genou C-Leg. Pédaler lui procure en effet un sentiment de liberté et de bien-être et lui fait oublier son handicap : « Grande est ma satisfaction lorsque je double des valides lors des randonnées ».

Le 1er juin dernier, Arthur s'est lancé sur les routes de France avec sa compagne Nathalie pour tenter de relier sa ville natale à Bayonne en vélo. Avant le départ, les deux aventuriers ont passé de longues heures à planifier leur itinéraire et optimiser leur équipement, mettant ainsi toutes les chances de leur côté pour relever ce défi. Ils ont d'ailleurs créé une page Facebook dédiée intitulée « Biketrip 2017 », sur laquelle ils ont reçu de nombreux conseils et encouragements.

De Zegerscappel à Bayonne, en passant par Fruges, Châteaudun, Royan, Le Cap Ferret et bien d'autres villes, Arthur et Nathalie ont avalé les kilomètres, enchaînant les nuits dans les champs, les campings et chez l'habitant. Malgré quelques appréhensions avant le départ et difficultés durant la progression (poids de la remorque, canicule), la complicité et la détermination ont porté le couple jusqu'à la ligne d'arrivée, 22 jours et 1350 kilomètres plus tard.

De cette expérience, le binôme garde surtout en mémoire l’humanité et la générosité des personnes rencontrées sur son chemin et qui lui ont naturellement ouvert leurs portes : « Nous avons partagé des repas et des soirées mémorables avec elles ». À travers ce périple et au-delà du challenge personnel, Arthur souhaitait changer le regard porté sur le handicap et prouver qu'en nous donnant les moyens de réussir, nous pouvions tous atteindre nos objectifs.

En attendant son prochain roadtrip, « Pourquoi ne pas renouveler l'aventure du côté des Pays-Bas, le pays du vélo ! Ou un voyage en canoë. », Arthur a décidé de s’attaquer à un tout autre projet, celui de l’entrepreneuriat avec le lancement de sa société d’hydro-dipping*, AC Design.

*technique d'impression par pression d'eau, applicable sur tous types de supports et matières

Jeu-concours

Si comme Arthur, vous avez le goût du challenge, participez à notre jeu-concours « Happy C-Leg » pour tenter de remporter un VTT !

Plus