MyGait

Orthèse de pied

Le stimulateur de surface pour faiblesse des releveurs du pied

MyGait : partir et garder le rythme

Le système de stimulation électrique fonctionnelle MyGait permet la flexion dorsale de la cheville. Il assure le rôle du système nerveux central lésé lors de la phase pendulaire de la marche et envoie au nerf périphérique intact, le nerf péronier commun, le signal de lever le pied. L'impulsion est alors transmise au muscle tibial antérieur relevant le pied.

Placé sur la surface antérieure de la jambe, il peut être utilisé dès les premières phases de la rééducation. En effet, une utilisation rapide de MyGait après un AVC ou un traumatisme crânien peut favoriser le retour des fonctions corporelles. Votre démarche devient ainsi plus fluide.

Interrupteur

L'interrupteur au talon se porte dans une chaussette spéciale. Il enregistre quand vous touchez le sol et détecte dans quelle phase du cycle de la marche vous êtes. Il transmet alors l'information au stimulateur.

Stimulateur

Le stimulateur est placé dans un brassard que vous positionnez sur la jambe. Des électrodes situés dans le brassard envoient des signaux électriques au nerf fibulaire afin d'activer les muscles et lever le pied.


Avantages

Autonomie

Grâce au MyGait, la gestion de l’équilibre est améliorée, le risque de trébucher ou de chuter est fortement réduit et la vitesse de marche augmentée.

Mobilité

MyGait peut vous permettre d'augmenter vos capacités locomotrices tout en retrouvant une mobilité de la cheville. C'est une compensation active du handicap qui peut améliorer la coordination des mouvements et diminuer les mouvements de compensation.

Contrôle

Au moyen d'une télécommande sans fil, vous pouvez sélectionner des fonctions et effectuer des réglages sur le stimulateur. Si vous êtes assis pendant une période prolongée, vous pouvez économiser de l'énergie à l'aide du mode sommeil.

Ajustement individuel

Les professionnels spécialisés procèdent aux réglages individuels à l'aide d'un appareil sans fil. Les paramètres de stimulation permettent d'influer sur les mouvements du pied. Les paramètres de stimulation sont par exemple l'intensité du courant, la largeur et les formes d'impulsion, la fréquence, le minutage de stimulation, la taille et l'emplacement des électrodes.

FAQ



Neuroprothèses