Appareillage

Quatre à six semaines après l’opération, votre moignon est cicatrisé et peut supporter une charge, vous pouvez alors porter une prothèse.

Les paramètres qui entrent en compte dans le choix de votre prothèse sont multiples, de votre condition et santé physiques à vos besoins, en passant par le niveau d’amputation et votre environnement personnel et professionnel.

La prothèse vous aide à recouvrer une partie de votre mobilité et contribue à gérer votre vie de manière autonome. Vous éviterez également les problèmes de posture et d’équilibre dus à l’absence de votre membre amputé.

Lors de vos premières visites avec votre orthoprothésiste, un moulage en plâtre de votre moignon est réalisé afin de créer une emboîture test. Généralement en thermoplastique, elle permet à l’orthoprothésiste de voir à quels endroits la peau entre en contact avec l’emboîture et ainsi de l’adapter au plus près à votre anatomie. L’emboîture et la prothèse définitives sont ensuite fabriquées.


Exercices

Les exercices de rééducation avec un thérapeute ont pour but de vous aider autant que possible à gagner en mobilité et en indépendance. Ils consistent notamment à apprendre à mettre et enlever sa prothèse, ainsi qu’à s’entraîner à la porter.

Membres inférieurs

Si vous êtes amputés d’un membre inférieur, vous pouvez vous essayer à trois exercices :

• Marcher sur une surface plate : Lorsque vous vous sentez à l’aise avec votre prothèse, vous pouvez débuter les exercices de marche visant à améliorer votre équilibre et votre coordination, à transférer du poids sur la prothèse et à garder votre bassin et votre buste alignés. A l’aide de barres parallèles, vous apprenez dans un premier temps à vous tenir debout sur une jambe et à ne pas mettre tout votre poids dans vos bras et votre jambe fonctionnelle. Vous vous exercez ensuite à marcher dans un environnement ouvert afin de vous habituer à vous déplacer sans aide.

• Monter et descendre des escaliers et des rampes : Votre thérapeute vous guide ensuite dans la montée et la descente de marches et rampes.

• Se lever et s’asseoir : Vous apprenez également à vous lever et vous asseoir. Cet exercice est fonction du type de la prothèse que vous portez.

Membres supérieurs

Si vous êtes amputé d’un membre supérieur, vous pouvez vous entraîner à travers deux types d’exercices :

• Contrôler votre prothèse : En fonction des composants de votre appareillage, cet exercice vous apprend à ouvrir, fermer et tourner votre prothèse, et, pour les amputations plus importantes, à fléchir et étendre votre coude ou votre épaule.

• Effectuer des tâches de la vie quotidienne : Plus vous vous entraînerez et plus vous resterez détendu en réalisant les exercices, plus les mouvements deviendront automatiques et spontanés. En fonction de vos objectifs et de vos besoins, le thérapeute peut adapter l’entraînement et vous apprendre par exemple à plier une serviette, préparer un repas, tenir des couverts, s’habiller, ouvrir une bouteille et se servir un verre ou encore utiliser un ordinateur.

Soin de la prothèse

Vous avez appris à prendre soin de votre moignon, votre prothèse nécessite également une attention particulière. Votre manchon doit être nettoyé tous les jours pour éliminer les résidus de transpiration et les particules de peau. Maintenir la surface de contact du manchon avec une peau propre limite les risques d’irritation..