Niveaux d'amputation

Les niveaux d’amputation désignent les différentes régions du corps amputées et sont déterminés par le médecin avant l’opération. Un orthoprothésiste peut également intervenir afin de définir quel niveau d’amputation est le plus adapté à la mise en place de la future prothèse.


Membres inférieurs

Amputation du pied

Il existe différents types d’amputation, d’une phalange ou d’un orteil à la totalité du pied, en passant par le métatarse.

La prothèse esthétique en silicone est parfois préférée lorsque la nécessité d’une prothèse fonctionnelle n’est pas justifiée.

Consultez notre site dédié à l'amputation de l'avant-pied.

Amputation transtibiale

L’amputation débute en-dessous du genou, au niveau du tibia et du péroné.

La prothèse transtibiale comprend une emboîture pour protéger le moignon, un pied prothétique, des adaptateurs ainsi que des éléments de connexion.

Désarticulation du genou

L’amputation consiste à séparer l’articulation du genou pour retirer la partie inférieure de la jambe.

La prothèse comprend une emboîture pour protéger le moignon, un genou et un pied prothétiques, des adaptateurs ainsi que des éléments de connexion.

Amputation transfémorale

L’amputation débute à partir du fémur.

La prothèse comprend une emboîture pour protéger le moignon, un genou et un pied prothétiques, des adaptateurs ainsi que des éléments de connexion.

Désarticulation de la hanche

L’amputation s’effectue au niveau de l’articulation de la hanche. Le bassin sera utilisé pour contrôler la prothèse.

La prothèse comprend une emboîture pour protéger la zone du bassin, une articulation prothétique de hanche, de genou et de pied, des adaptateurs ainsi que des éléments de connexion.

Hémipelvectomie

L’amputation touche l’intégralité de la jambe et une partie du bassin et du sacrum. Le bassin sera utilisé pour contrôler la prothèse.

La prothèse comprend une emboîture pour protéger la zone du bassin épargnée, une articulation de hanche, de genou et de pied, des adaptateurs ainsi que des éléments de connexion.

Membres supérieurs

Amputation de la main

Il existe différents types d’amputation de la main, d’une phalange ou d’un doigt au métacarpe.

La prothèse esthétique en silicone est parfois préférée lorsque la nécessité d’une prothèse fonctionnelle n’est pas justifiée.

Désarticulation du poignet

L’amputation touche le radius et les os métacarpiens.

La prothèse comprend une emboîture pour protéger le moignon, un composant prothétique tel qu’une main, un crochet ou encore une pince, des adaptateurs ainsi que des éléments de connexion.

Amputation transradiale

L’amputation débute en-dessous du coude, au niveau du radius et du cubitus.

La prothèse comprend une emboîture pour protéger le moignon, une articulation de poignet, un composant prothétique tel qu’une main, un crochet ou encore une pince, des adaptateurs ainsi que des éléments de connexion.

Désarticulation du coude

L’amputation consiste à séparer l’articulation du coude pour retirer l’avant-bras.

La prothèse comprend une emboîture pour protéger le moignon, une articulation de coude et de poignet, un composant prothétique tel qu’une main, un crochet ou encore une pince, des adaptateurs ainsi que des éléments de connexion.

Amputation transhumérale

L’amputation s’effectue au niveau de l’humérus et implique donc le retrait du coude.

La prothèse comprend une emboîture pour protéger le moignon, une articulation de coude et de poignet, un composant prothétique tel qu’une main, un crochet ou encore une pince, des adaptateurs ainsi que des éléments de connexion.

Désarticulation de l'épaule

L’amputation touche la zone où se rencontrent l’humérus et le reste de l’épaule (clavicule et omoplate).

La prothèse comprend une emboîture pour protéger le moignon, une articulation d’épaule, de coude et de poignet, un composant prothétique tel qu’une main, un crochet ou encore une pince, des adaptateurs ainsi que des éléments de connexion.

Amputation inter-scapulo-thoracique

L’amputation concerne l’intégralité du bras, clavicule et omoplate inclus.

La prothèse comprend une emboîture pour protéger le moignon, une articulation d’épaule, de coude et de poignet, un composant prothétique tel qu’une main, un crochet ou encore une pince, des adaptateurs ainsi que des éléments de connexion.