22/06/2021

10 super-athlètes paralympiques

À travers les valeurs qu’ils véhiculent, les challenges qu’ils se lancent et les sommets qu’ils atteignent, les sportifs de haut niveau, qu’ils soient valides et non-valides, sont source d’inspiration. Une réalité d’autant plus vraie qu’ils ont souvent derrière eux des histoires atypiques qui les poussent au dépassement de soi.

À l’occasion des prochains Jeux paralympiques de Tokyo qui se tiendront du 24 août au 05 septembre 2021, découvrez dix athlètes paralympiques qui ont marqué le handisport. Des parcours hors-normes qui encouragent chacun à aller de l’avant et à dépasser ses limites !

1. ABDELLATIF BAKA : Il est plus rapide que les athlètes valides sur les Jeux de Rio

  • Nationalité : algérien
  • Discipline : athlétisme
  • Premiers Jeux paralympiques : Londres - 2012

Coureur de demi-fond malvoyant, Abdellatif Baka monte sur la première marche du podium du 800m durant les Jeux paralympiques de Londres (2012). Il obtient également l’or sur les Jeux paralympiques de Rio (2016), cette fois-ci dans l’épreuve du 1500m, avec un record de 3:48,29. Avec trois autres compétiteurs paralympiques (dont son frère, arrivé 4e), il surpasse ainsi le temps de Matthew Centrowitz Jr., vainqueur de la même épreuve chez les valides avec un temps de 3:50.00. En plus de son record qui restera longtemps dans les annales, Abdellatif est par ailleurs un athlète multi-médaillé sur les Championnats du monde : il remporte deux titres en or à Lyon (2013), deux médailles d’argent à Doha (2013), une médaille d’or et d’argent à Londres (2017) et une médaille de bronze à Dubaï (2019).

2. TATYANA MCFADDEN : Elle participe aux Jeux paralympiques à seulement 15 ans

  • Nationalité : américaine
  • Discipline : athlétisme
  • Premiers Jeux paralympiques : Athènes - 2004

Tatyana McFadden est une sportive qui incarne parfaitement la discipline et la détermination. Née avec le spina bifida qui la laisse paralysée à partir de la taille, elle pratique très tôt une grande variété de sports en fauteuil, avant de jeter son dévolu sur l’athlétisme. À 15 ans seulement, elle participe aux Jeux paralympiques d’Athènes (2004) sur lesquels elle décroche une médaille de bronze sur le 100m et une médaille d’argent sur le 200m, les premières d’une série de 20 médailles paralympiques dont huit en or. En 2013, elle réussit le grand chelem en remportant quatre des plus prestigieux marathons au monde : Boston, Chicago, Londres et New-York. Elle est à ce jour la seule athlète, toutes catégories confondues (valides et non-valides), à avoir accompli cet exploit !

3. DANIEL DIAS : Il est le nageur le plus décoré des Jeux paralympiques de tous les temps

  • Nationalité : brésilien
  • Discipline : natation
  • Premiers Jeux paralympiques : Pékin - 2008

Inspiré par la légende de la natation handisport Clodoaldo Silva, Daniel Dias, né sans mains ni pieds, se lance dans la natation à l’âge de 16 ans. Il se distingue sur plusieurs Championnats du monde de natation handisport, notamment en remportant 11 médailles d’or à Durban (2006) et Eindhoven (2010). Il excelle également sur les Jeux panaméricains de Rio (2007) et Guadalajara (2011) d’où il repart avec 19 titres. Il ne démérite pas non plus sur les Jeux paralympiques où il comptabilise au total 24 médailles, gagnées à Pékin (2008), Londres (2012) et Rio (2016). Souvent comparé avec le légendaire Michael Phelps, il devient ainsi le nageur le plus décoré des Jeux paralympiques.

4. MAYUMI NARITA : Elle bat 6 records du monde sur les Jeux d’Athènes

  • Nationalité : japonaise
  • Discipline : natation
  • Premiers Jeux paralympiques : Atlanta - 1996

Atteinte de myélite à l'âge de 13 ans, puis victime d’un accident de la route 11 ans plus tard, Mayumi Narita est une nageuse tétraplégique considérée aujourd’hui comme l’une des plus grandes athlètes paralympiques. Elle représente le Japon lors des Jeux paralympiques d’Atlanta (1996) où elle gagne deux médailles d’or, deux médailles d’argent et une médaille de bronze. Loin d’avoir exprimé tout son potentiel, elle participe aux Jeux paralympiques de Sydney (2000) où elle se distingue avec six titres et cinq records du monde. Sur les Jeux paralympiques d’Athènes (2004), elle est l’athlète la plus titrée, toutes nationalités et disciplines confondues, avec sept médailles d’or et six records du monde. En 2005, elle est désignée meilleure athlète féminine par le Comité paralympique international (IPC).

5. ROBERT CITERNE : Il découvre l’escrime par hasard et remporte 11 médailles paralympiques

  • Nationalité : français
  • Discipline : escrime
  • Premiers Jeux paralympiques : Séoul - 1988

Rien ne destinait Robert Citerne, hémiplégique, à devenir un grand champion d’escrime fauteuil. En 1980, tandis qu’il est en convalescence au Centre Universitaire de Cure (CUC) de Grenoble, il tombe par hasard sur un cours d’escrime donné par son kinésithérapeute. Sur les conseils de ce dernier, il s’essaye à la pratique de cette discipline dans laquelle il excelle rapidement. Il participe alors aux Jeux paralympiques de Séoul (1988) et décroche une médaille d’or, la première d’un palmarès colossal puisqu’il détient à ce jour 11 médailles paralympiques, et vise désormais les Jeux paralympiques de Tokyo. Également très actif en dehors du sport, il travaille au Levallois Sporting Club et est conseiller municipal délégué au handicap à La Garenne-Colombes.

6. ZAHRA NEMATI : Elle participe aux Jeux olympiques et paralympiques de Rio

  • Nationalité : iranienne
  • Discipline : tir à l’arc
  • Premiers Jeux paralympiques : Londres - 2012

Initialement ceinture noire de taekwondo, Zahra Nemati se blesse à la colonne vertébrale lors d’un accident routier en 2004 qui la laisse paralysée des jambes. En 2007, elle se tourne vers le tir à l’arc et participe à ses premières compétitions internationales en 2008. En 2011, elle remporte trois médailles au Championnat du monde handisport, puis deux autres médailles aux Jeux paralympiques de Londres (2012). En 2016, porte-drapeau iranien lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux de Rio (2016), elle entre dans la légende en participant simultanément aux Jeux olympiques et aux Jeux paralympiques, auxquels elle s’est qualifiée durant les Championnats d’Asie (2015). Elle remporte l’or paralympique à l’épreuve individuelle.

7. IBRAHIM HAMADTOU : Il joue au tennis de table avec sa bouche et son pied

  • Nationalité : égyptien
  • Discipline : tennis de table
  • Premiers Jeux paralympiques : Rio - 2016

À la suite d’un accident de train dans lequel il perd ses deux bras, Ibrahim Hamadtou s’intéresse au tennis de table qu’il apprend en l’espace de trois ans. Le tennis de table est la seule discipline avec le foot qu’il était alors possible de jouer dans son village. Il participe aux Jeux paralympiques de Rio (2016) et, bien qu’il n’y remporte pas de médaille, il suscite l’intérêt du public grâce à son style de jeu unique. Il joue en effet en tenant sa raquette dans la bouche et en servant avec le pied. Il devient une source d’inspiration et de motivation pour de nombreux sportifs amateurs et figure aujourd’hui parmi les athlètes emblématiques du handisport. Lors des prochains Jeux paralympiques de Tokyo, il sera le seul pongiste africain à concourir dans sa catégorie.

8. ELLIE SIMMONDS : Elle établit deux records du monde à seulement 17 ans

  • Nationalité : britannique
  • Discipline : natation
  • Premiers Jeux paralympiques : Pékin - 2008

Atteinte de nanisme, Ellie Simmonds débute la natation dès l’âge de 5 ans et se lance dans la compétition à 8 ans contre des filles valides. Fan inconditionnelle de Nyree Kindred - médaillée d’or aux Jeux paralympiques d’Athènes (2004) - elle prend la décision de concourir à haut niveau. Alors qu’elle n’a que 13 ans, elle participe aux Jeux paralympiques de Pékin (2008) durant lesquels elle décroche l’or sur le 100m et le 400m nage libre, et termine finaliste dans ses trois autres disciplines. Sur les Jeux paralympiques de Londres (2012), elle remporte quatre médailles et établit deux records du monde au 400m et au 200m 4 nages individuel. Elle totalise à ce jour 28 titres européens, mondiaux et paralympiques, et laisse encore entrevoir de nombreux succès lors des prochains jeux.

9. RIM JU-SONG : Il est le premier athlète nord-coréen à concourir aux Jeux

  • Nationalité : nord-coréen
  • Discipline : natation
  • Premiers Jeux paralympiques : Londres - 2012

Amputé du bras et de la jambe gauche, Rim Ju-song incarne le symbole du progrès social en Corée du Nord. En effet, jusqu’à très récemment, le traitement des personnes en situation de handicap y était décrié par les organisations internationales. La présence de Rim, alors âgé de 17 ans, sur les Jeux paralympiques de Londres (2012), marque donc un véritable tournant dans la reconnaissance et l’acceptation du handicap dans ce pays. Pour représenter fièrement ce dernier, Rim a appris à nager quelques mois avant sa participation au 50m nage libre.

10. RYADH SALLEM : À 50 ans, il est l’athlète polyvalent par excellence

  • Nationalité : française
  • Disciplines : basket, natation, rugby
  • Premiers Jeux paralympiques : Atlanta - 1996

Né sans jambes ni main gauche, Ryadh Sallem est un athlète émérite pour qui tout débute à l’adolescence, lorsque ses éducateurs du Centre de rééducation fonctionnelle de Saint-Fargeau lui proposent de canaliser son énergie à travers le sport et la compétition. Ryadh s’adonne alors à tous les sports qui l’intéressent et accomplit un parcours hors-norme : membre de l’équipe de France de basket-fauteuil avec laquelle il participe aux Jeux paralympiques d’Atlanta (1996), de Sydney (2000) et d’Athènes (2004), il est par ailleurs champion du monde de natation, et prend part également aux Jeux paralympiques de Londres (2012) et de Rio (2016) au sein de l’équipe de France de rugby-fauteuil. Au-delà de son palmarès sportif, il dirige depuis 1995 l’association CAPSaaa (Cap Sport, Art, Aventure, Amitié) qui vise à sensibiliser le public au handicap.

Jeu-concours "En route pour Tokyo !"

Participez à notre jeu-concours "En route pour Tokyo !", organisé à l'occasion des prochains Jeux paralympiques d'été ! Vous souhaitez tenter votre chance et remporter l'un de nos nombreux lots ? Lisez notre page "10 super-athlètes paralympiques" puis cliquez sur le lien ci-dessous pour répondre à notre quiz de 3 questions !

Participez !