Appareillage prothétique

Une prothèse remplit plusieurs fonctions. Elle vous permet de retrouver une grande partie de votre mobilité, de limiter les problèmes de posture et d’équilibre, et d’éviter une surcharge sur la jambe controlatérale.
Après l’amputation, de nombreuses questions peuvent survenir : Comment puis-je me procurer une prothèse ? Quand vais-je être appareillé(e) ? Quel type de prothèse vais-je recevoir ? Vous trouverez ci-dessous toutes les informations sur les étapes suivant l’amputation. Vous pouvez également en parler à votre orthoprothésiste qui vous expliquera le processus d’appareillage et vous conseillera.


Comment puis-je me procurer une prothèse ?

Pour être appareillé(e), vous devez vous rapprocher d’un orthoprothésiste. Vous choisissez votre orthoprothésiste librement et pouvez en changer si vous n’en êtes pas satisfait(e). Idéalement, vous avez déjà pris contact avec un orthoprothésiste avant l'amputation ou pendant votre séjour à l'hôpital.

Quand vais-je être appareillé(e) ?

Le processus de guérison et de convalescence est différent d’un patient à l’autre. C’est pourquoi le moment où vous recevez une prothèse est une décision prise au cas par cas. Il faut souvent s’armer de patience, une chose reste néanmoins certaine : vous serez plus apte à utiliser votre prothèse si votre moignon est bien préparé à l’appareillage. La fabrication d’un appareillage s’effectue en plusieurs étapes. Votre orthoprothésiste fabrique tout d’abord une prothèse dite d’essai que vous portez entre trois et six mois. À la fin de cette période, il fabrique votre prothèse définitive.

Quel type de prothèse vais-je recevoir ?

De nombreux facteurs entrent en ligne de compte lorsqu’il s’agit de déterminer la solution qui vous est la plus adaptée : votre santé et votre condition physique, votre niveau d’amputation, votre environnement personnel et professionnel ainsi que votre projet de vie. Votre orthoprothésiste vous conseille et travaille étroitement avec vous afin de sélectionner les composants les plus adéquats.

Alignement d'une prothèse

Une prothèse remplace votre membre manquant et est constituée de plusieurs composants selon votre niveau d’amputation. L’emboîture constitue l’interface entre le moignon et les composants prothétiques. Elle a un impact important sur votre confort et la fonctionnalité de la prothèse. Les adaptateurs et les éléments de liaison permettent d’assembler les différents composants prothétiques les uns aux autres.
Une fois la forme de l’emboîture validée après plusieurs essais et les composants prothétiques sélectionnés, l’orthoprothésiste assemble les différents éléments et ajuste l’alignement en fonction des résultats d’examen et des consignes d’alignement en vigueur. Lorsque la prothèse est montée, il effectue des raccords supplémentaires avec un équipement technique tel que le L.A.S.A.R. 3D afin d’adapter la prothèse à votre profil. Vous pouvez ensuite faire les premiers pas avec votre nouvelle prothèse.

Prothèse d'essai et prothèse définitive

La prothèse d’essai vous permet de rapidement vous entraîner au port et à l’utilisation d’une prothèse. Cette étape est nécessaire car elle contribue à une bonne cicatrisation du moignon et favorise sa mise en forme. Cette phase permet également d’essayer et de valider les composants prothétiques afin que la prothèse réponde au mieux à vos besoins. Lorsque le moignon est stabilisé et que les essais sont terminés, votre orthoprothésiste fabrique alors la prothèse définitive, parfaitement adoptée.

Autres appareils

En plus de votre prothèse, vous aurez peut-être besoin d’une aide technique supplémentaire telle qu’une canne, des béquilles ou un fauteuil roulant en fonction de votre condition physique. Ces aides vous sont fournies à l’hôpital ou chez un distributeur de matériel médical.


Composants prothétiques