Guérison

La guérison de votre moignon après l'amputation est essentielle à la mise en place d’une prothèse.
À l’hôpital, les médecins surveillent et contrôlent en permanence le processus de guérison tandis que le personnel infirmier s’occupe des soins quotidiens de votre moignon.
Ces derniers incluent entre autres le traitement des douleurs et de l’œdème, la thérapie par compression, la désensibilisation de la peau et le soin de la cicatrice.


Douleurs du moignon

Après une amputation, vous pouvez ressentir différentes douleurs au niveau des os, des plaies ou des nerfs, ou encore des douleurs fantômes. Chaque type de douleur est traité en fonction de sa cause. Diverses options de traitement sont possibles : médicaments, réchauffement/refroidissement et enveloppement du moignon. N’hésitez pas à parler de vos douleurs à votre médecin ou thérapeute.

Cicatrisation de la plaie

Lorsque vous vous réveillez de l'anesthésie, votre jambe est enveloppée d'un bonnet élasto-compressif et porte un drain. Celui-ci est inséré dans la plaie pendant l'opération afin de guider la lymphe et le sang. Il est ensuite enlevé au cours de la guérison. La phase initiale de cicatrisation s'achève généralement dans les trois semaines suivant la fermeture de la plaie. Les cellules du tissu conjonctif deviennent alors plus résistantes et les tissus se régénèrent.

Traitement de l'œdème

Après l'opération, le tissu autour du moignon est généralement enflé. Ce gonflement appelé œdème est une réaction normale à l'opération et disparaît après une semaine environ. Le traitement de l’œdème est prescrit par votre médecin et réalisé par un kinésithérapeute ou un ergothérapeute. Il vise à minimiser le gonflement du moignon en stimulant le drainage lymphatique et en évacuant le liquide accumulé dans le moignon après l’amputation.

Thérapie par compression

Après le traitement de l’œdème, le moignon est comprimé à l'aide de bandages élastiques, de bas de compression ou d'autres aides médicales (en fonction de votre niveau d’amputation, l’état de la plaie, etc.). La thérapie par compression permet de réduire l'œdème du moignon et de préparer ce dernier à la mise en place d’une prothèse. Elle représente une étape importante puisqu’un œdème prononcé du moignon retarderait la cicatrisation de la plaie. Sans elle, le moignon mettrait plus de temps à atteindre sa forme définitive. La compression favorise également la circulation dans le moignon, réduisant ainsi la douleur et favorisant la guérison de la cicatrice. Avant votre sortie de l’hôpital, l’équipe médicale peut vous montrer, à vous et à vos proches, comment continuer à appliquer une compression à domicile.

Thérapie par compression

Application d'un manchon de compression

Application d'un bas de compression


Désensibilisation de la peau

La peau de votre moignon est très sensible après l'opération et l’équipe médicale peut vous montrer quelques techniques pour la désensibiliser : par exemple, rouler doucement une serviette rugueuse ou un gant de toilette sur la peau sensible, masser légèrement le moignon avec une brosse ou encore utiliser une boule de massage. Assurez-vous de réaliser ces gestes avec l’aval de votre thérapeute.

Soin de la cicatrice

Même si après trois semaines, la cicatrice semble avoir guéri de l'extérieur et que seule la couleur du tissu cicatriciel change légèrement, le processus de guérison prend davantage de temps. En effet, en fonction de la constitution de chacun, il peut durer jusqu’à un an et demi avant que le moignon soit complètement cicatrisé sous la peau. Votre thérapeute vous conseille sur les soins que vous pouvez appliquer vous-même sur votre moignon et vous forme au nettoyage et au massage de la peau. Plus celle-ci sera douce et flexible, mieux votre moignon sera préparé au port d'une prothèse.