Rencontre avec Cécile Saboureau

À l'occasion de la Journée olympique qui se déroule ce samedi, la Ville de Paris propose une programmation riche pour permettre aux Parisiens et visiteurs de faire l’expérience des Jeux. Si vous vous lancez dans la course nocturne de 2024 mètres organisée en lien avec la Fédération Française d’Athlétisme, peut-être y croiserez-vous Cécile, cette trentenaire dynamique et audacieuse qui a fait de son handicap une véritable force…

Rien ne semble arrêter Cécile qui déborde de vivacité ! Passionnée d'équitation, elle concourt entre 1999 et 2004 à de nombreux championnats de France et d'Europe en saut d'obstacles dont elle sort victorieuse à maintes reprises. L'accident qui lui coûte sa jambe droite en 2004 n'entache ni son énergie ni sa combativité. Elle remonte ainsi en selle rapidement et, deux ans après l'amputation, sa ténacité la propulse sur la première marche du podium lors des Championnats de France Handisport en saut d'obstacles. Aujourd'hui, elle souhaite relever le défi d'intégrer l'équipe de France de paradressage afin de décrocher une médaille sur les Jeux paralympiques de 2024.

Engagée et volontaire, Cécile se mobilise pour les personnes en situation de handicap. Diplômée d’un brevet fédéral d’encadrement Équi-Handi, cette instructrice en éthologie équine et enseignante d’équitation propose entre autres des cours adaptés à celles et ceux qui présentent des déficiences mentales, motrices et/ou sensorielles. Elle est aussi impliquée dans diverses associations telles que l’Adepa (Association de Défense et d'Étude des Personnes Amputées) et Mobile en ville (pour l'accessibilité des villes aux roulettes) pour partager son expérience et contribuer à l’évolution de la cause du handicap. Par ailleurs, elle participe bénévolement à l’encadrement d’évènements dédiés au handicap, comme Handisport Open Paris 2018 qui s’est déroulé la semaine dernière au stade Charléty. Elle expérimente également de nombreuses activités de sport et de loisirs, dans le but de les développer spécialement pour les personnes handicapées : golf, course à pied, vélo, yoga, pilate, cross-training, zumba, etc.

D'autre part, Cécile répond volontiers présente aux rendez-vous handisport initiés par les différents acteurs du secteur de la santé (orthoprothésistes, centres de médecine physique et de réadaptation, associations, etc.). Que ce soit pour dévaler les pistes enneigées de La Pierre Saint-Martin, piloter un char à voile sur la plage de Camiers, s’essayer à la course à Bois-Guillaume, ou encore surfer sur les vagues de Talmont-Saint-Hilaire.

En plus de son métier, ses engagements et ses activités, Cécile consacre une part de son temps aux réseaux sociaux sur lesquels elle est très active. Impossible de la manquer, vous la trouverez sur Facebook, Instagram (@carbone.leg), Twitter et YouTube ! Elle souhaite de cette manière toucher un maximum d’internautes. Son objectif ? Faire évoluer les mentalités et notamment sensibiliser le public aux avancées technologiques qui permettent de regagner une réelle autonomie malgré le handicap. Néanmoins, cette autonomie n’est selon elle pas le fruit de l’innovation seule mais repose sur d’autres facteurs : « une alimentation saine et adaptée, une pratique sportive et des séances de kinésithérapie régulières, ainsi qu’un orthoprothésiste compétent et à l’écoute ».


Portraits